Le déroulement d’une épreuve de field trial

Les épreuves se déroulent souvent sur plusieurs sites différents. Les chiens sont regroupés par lots de 12 en gibier tiré, 15 en épreuve de printemps, avec une répartition proportionnelle à la participation pour chaque concours. Chaque lot forme un concours autonome. Si un participant engage plusieurs chiens, il est de règle de répartir ses chiens dans deux concours au maximum.

Les épreuves sont dites ouvertes lorsque tout le monde peut y participer : dresseurs professionnels, dresseurs ou chasseurs amateurs. Elles sont dites amateurs lorsqu’elles sont réservées à ces derniers.

Le temps normal de travail demandé à un chien est d’1/4 d’heure. Il peut être rallongé si le chien est excellent et qu’il n’a rien rencontré. De même, pour parfaire son jugement, un juge peut rappeler un chien après le passage de tous les concurrents.

Au départ de l’épreuve, le chien doit être placé le nez face au vent. Pour cela, par faible vent, certains utilisent la fumée de cigarette ou jettent une poignée d’herbe en l’air. Pendant la 1re minute, appelée minute de détente, les points comptent mais pas les fautes. La fin de cette minute est annoncée par un coup de trompette. Chaque chien ou couple de chiens dispose alors de 14 minutes pour trouver les oiseaux, les arrêter, couler et les faire lever, les respecter à l’envol et au coup de feu.

La fin du parcours sera annoncée par un coup de trompette, le concurrent devant alors rappeler son chien, le mettre en laisse et quitter le parcours.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply