Comment choisir une paire de jumelle de chasse ? Notre guide complet

Si vous voulez réussir à chasser, vous devez utiliser tous vos sens au maximum. L’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût même parfois – mais surtout la vue. C’est ce qui vous montrera les signes d’un bon endroit pour vous cacher ou pour apercevoir la première proie qui s’approche afin que vous puissiez utiliser votre talkie-walkie pour communiquer par radio avec vos partenaires de chasse. Parfois, votre vue naturelle a besoin d’un coup de main.

Il est utile de pouvoir se concentrer sur les détails sans avoir à se déplacer et à les vérifier, à observer les zones intéressantes à une distance discrète ou à étendre sa visibilité lorsque la lumière commence à s’estomper. Comment pouvez-vous améliorer rapidement et facilement votre vision ?  C’est très simple : Procurez-vous une bonne paire de jumelles pour accompagner votre télémètre laser et tout autre équipement extérieur.  Avant de commencer, je vous propose de regarder une petite vidéo d’introduction :

Comment chasser à l’aide de jumelles ?

Après votre arc ou votre fusil, les jumelles sont l’un des éléments les plus importants de votre arsenal de chasse. Ils ouvrent toute une gamme de possibilités. Vous voulez examiner un panneau sur un sentier sans vous en approcher suffisamment ?

Les jumelles peuvent vous permettre de vous concentrer sur quelque chose à quelques mètres de là et de le voir comme si vous étiez assis à côté de lui. Un léger scintillement au loin apparaît soudain en gros plan lorsque vous visez l’objectif.

Vous ne savez pas si c’était un cerf, ou juste une branche qui bouge dans le vent ? Les jumelles vous permettent de le vérifier. Si vous choisissez la bonne paire, vous pouvez même prolonger votre journée de chasse, en utilisant leur capacité de collecte de lumière pour vous permettre de voir clairement à des niveaux de lumière inférieurs.

Bien sûr, vous avez besoin d’avoir la bonne paire, et avec des jumelles, il est facile de se tromper de façon spectaculaire. Il y a une vaste gamme disponible avec des modèles conçus pour toutes utilisations, de l’astronomie à la randonnée, etc…

Vous devez également tenir compte du type de chasse que vous pratiquerez, car une personne qui chasse dans un endroit plus proche avec une arbalète aura des besoins différents de ceux d’une personne qui chasse avec un arc recourbé ou un fusil à longue portée.

Les modèles les plus compacts fonctionneront bien dans un stade de football éclairé mais ne vous aideront pas beaucoup dans les bois au crépuscule, tandis que les grandes lunettes d’astronomie donneront un grossissement stupéfiant et un rassemblement de lumière, mais sont beaucoup trop lourdes pour tenir debout sans trépied.

Heureusement, il y a beaucoup de bons modèles conçus pour la chasse et d’autres sports de plein air. Ceux-ci peuvent être divisés en modèles compacts et en modèles pleine grandeur, et les deux ont leurs avantages. Les jumelles sont décrites par deux chiffres – leur grossissement et la taille de l’objectif (avant), donc une paire de jumelles 8×35 aura un grossissement de 7-puissances et des objectifs de 35mm de diamètre.

En général, tout ce qui a un objectif inférieur à 30 mm peut être qualifié de compact, et tout ce qui est plus grand que cela est de taille normale. Bien qu’il y ait quelques modèles plus anciens dont le poids et le volume en font des lentilles de 28 mm, il n’y a aucune raison de les acheter pour la chasse et nous ne les examinerons pas ici.

Notre guide pour acheter une paire de jumelle de chasse

Il y a de superbes jumelles dans les trois catégories de grossissement, donc la question est de savoir pour quel type choisir ?  La réponse à cette question dépendra vraiment de l’utilisation que vous comptez en faire et des fonctionnalités dont vous avez besoin.

Pour rendre les choses un peu plus simples, nous avons divisé ceci en deux questions principales que vous devriez vous poser avant d’acheter une paire de jumelles de chasse.

Paire de jumelles classiques ou compactes ?

Commençons par déterminer si un modèle compact est le bon choix pour vous. Les jumelles compactes ont plusieurs inconvénients par rapport aux jumelles pleine grandeur. Elles sont souvent moins performantes, simplement parce qu’elles sont plus petites. Optiquement, elles ont tendance à avoir un champ de vision plus étroit et les petits objectifs signifient qu’elles recueillent moins de lumière.

Cela réduit la luminosité de l’image et les rend moins utiles de chaque côté du lever et du coucher du soleil. Elles ont aussi généralement une distance de mise au point minimale plus longue, de sorte que vous ne pouvez pas obtenir une vue agrandie de quelque chose à cinq ou six mètres de distance.

En même temps, elles ont un avantage majeur : elles sont compactes et légères et se glissent facilement dans une poche ou besace. Si vous cherchez à diminuer votre charge, une paire de jumelles compactes est l’idéal.

Tout dépend du niveau de performance que vous êtes prêt à sacrifier en échange de la portabilité. Si vous chassez surtout en plein jour, cela pourrait être un compromis intéressant. Les compactes sont parfaites pour vérifier un objet distant ou confirmer que vous avez la bonne cible.

Quel est le meilleur grossissement pour une paire de jumelle ?

La principale différence entre les jumelles 8×42 et 10×42 est leur grossissement. Une puissance de grossissement plus élevée vous indique dans quelle mesure les jumelles réduisent la distance apparente de. Si vous regardez quelque chose à 400 mètres de distance, alors à travers une paire de 8×42 vous pourrez voir autant de détails que si elle était à 50 mètres – la distance réelle divisée par huit.

Passez à 10×42 et vous aurez l’impression que c’est à 40 mètres. À première vue, un grossissement plus élevé semble être préférable, mais ce n’est pas aussi simple que cela. Cette performance supplémentaire s’accompagne de plusieurs compromis, qui peuvent facilement influencer votre décision.

Les autres caractéristiques à prendre en compte

Luminosité :  La luminosité de l’image que vous voyez à travers vos jumelles est principalement déterminée par ce qu’on appelle la pupille de sortie.

C’est le diamètre du faisceau lumineux qui sort de l’oculaire, et vous pouvez le trouver en divisant le diamètre de la lentille par le grossissement.

Ainsi, les jumelles 8×42 ont une pupille de sortie de 5,25 mm de large, 10×42 à 4,2 mm et un ensemble de compacts 10×25 ne font que 2,5 mm.

Une pupille de sortie plus étroite signifie que l’image qui atteint vos yeux tombe sur une zone plus petite de votre rétine, et que l’image semble plus sombre.

Si les lentilles de l’objectif restent de la même taille, le grossissement croissant rendra l’image moins lumineuse.

Bien sûr, à moins que vous ne soyez prêt à passer à un grossissement de 4x ou 5x, cela signifie de grandes lentilles et des jumelles lourdes, et 42 mm est un bon compromis entre un grossissement et un léger assemblage.

Champ de vision :  Une puissance plus élevée avec la même taille d’objectif signifie un champ de vision plus étroit. Il y a d’autres facteurs de conception qui peuvent l’affecter également, mais, toutes choses étant égales par ailleurs, c’est une règle à laquelle vous ne pouvez vous soustraire.

Avec un grossissement de 8x, le cône dans lequel vous pouvez voir sera généralement 20 % plus large que ce que vous obtiendriez avec un grossissement de 10x, et cela se traduit par un champ de vision environ 50 % plus large.

Un fort grossissement est parfait pour voir de près ce que vous avez vu à l’œil nu. Il augmente également la vision en tunnel – votre conscience sera réduite à une zone plus étroite.

Stabilité :  Le tremblement de l’image est toujours un problème avec l’optique agrandie ; à moins que vous ne montiez vos jumelles sur un trépied – ce qui n’est pas toujours pratique pour la chasse – chaque légère vibration de vos mains sera amplifiée sur l’image.

La différence entre 8x et 10x n’est pas suffisante pour cela, mais vous aurez plus de difficulté à étudier un animal lorsqu’il est en train de gigoter devant vos yeux.

Donc, si vous chassez beaucoup dans des conditions de faible transmission lumineuse, 8×42 est un grand gagnant. L’image plus claire vous permettra de commencer à observer plus tôt le matin et de conserver une image visible plus longtemps après le crépuscule.

Des grossissements 8x42s donneront une image plus lumineuse que l’œil nu quand la lumière est faible, alors qu’avec un grossissement 10×42 ne peut tout simplement pas faire cela.

Par contre, si vous préférez chasser en plein jour, le 10×42 est le plus populaire et a certainement des avantages.  C’est à ce moment de la journée que se trouvent la plupart des chasseurs, des randonneurs et des amateurs de plein air.  C’est donc là que le grossissement 10×42 a plus de sens.

La puissance supplémentaire réduit la distance apparente de 20%, ce qui peut faire la différence entre voir un détail vital et le manquer.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply