Comment utiliser et choisir une canne à pêche ?

La pêche est une passion qui unit beaucoup de gens. Souvent, il n’est même pas important de rentrer à la maison avec un bon butin, mais de passer quelques heures loin de tout, peut-être en compagnie d’un ami de confiance, bien que même dans la solitude on puisse bien pêcher. L’important est de s’amuser et de tirer à terre ou en bateau une belle bête, de préférence combative, juste pour la rendre plus intéressante.

Le lieu de pêche

Pêcher au bord de la mer, d’une rivière ou d’un bateau, ce n’est pas la même chose. L’endroit d’où vous lancez l’hameçon conditionne le type de canne dont vous avez besoin, ainsi que le type de poisson que vous voulez attraper détermine le choix de l’appât. Si vous pêchez à partir du rivage, vous aurez besoin d’une canne à lancer d’environ 3 mètres de long, pour vous assurer de lancer l’hameçon assez loin. Il est clair que le moulinet, en plus de la capacité et de la force du pêcheur, affecte également ce sens.

Voir notre comparatif sur les meilleures cannes à pêche

Si, par contre, vous êtes à bord d’un petit bateau, alors la canne doit être petite, d’abord pour des raisons d’espace, puis, étant déjà au milieu de la mer, il n’est pas nécessaire de faire de longs lancers. Si, au lieu de cela, vous pêchez à partir d’un petit port, entre les rochers, en montrant du doigt les poissons qui nagent à proximité, vous utilisez une canne à pêche fixe, sans moulinet. Le poisson doit être hissé avec la seule force des bras.

Pêche en haute mer

Pour la pêche en haute mer, dont il faut s’occuper, on ne le fait pas à bord du petit bateau dont on parlait il y a un instant, on a besoin de cannes plus longues et plus fortes car les prises s’appellent, thon, espadon, etc… Tous les poissons qui nécessitent une dure bataille avant de se rendre et qui pourraient même entraîner le pêcheur dans la mer. C’est pourquoi c’est toujours une bonne idée de rester ancré dans une chaise.

Les matériaux utilisés

Tous les fûts ne sont pas faits du même matériau. En général, on utilise de la fibre de verre, de la fibre de carbone ou un mélange des deux types de fibres. Les cannes en fibre de verre sont appréciées pour leur polyvalence et leur solidité, mais elles ne sont pas bien adaptées à l’utilisation d’appâts artificiels. Les cannes en fibre de carbone, par contre, sont plus légères et plus sensibles, ce qui les rend préférables à celles qui utilisent des appâts artificiels.

Il convient de garder à l’esprit que les tiges en fibre de carbone sont en moyenne plus chères que les tiges en fibre de verre. Enfin, il y a les tiges qui ont l’une et l’autre fibre, en pourcentage variable. L’intention est de combiner en un seul modèle les avantages que les deux matériaux apportent.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire