L’éducation du chiot pour la chasse

L’éducation commence du sevrage jusqu’au douzième mois environ, et en fonction du temps consacré.

Elle a pour objectifs :

  • Évaluer le type de caractère. Un chien est un individu à part entière avec un comportement qui lui est propre. Cette période d’éducation permet de comprendre, évaluer, connaître votre jeune chien.
  • Éveiller le chiot à son nouvel environnement.
  • Créer des conditions de dressage efficace en lui donnant une obéissance de base.
  • Effectuer les premières mises en contact avec le gibier. Elles vont permettre au chien de se déclarer et de montrer son instinct de chasseur.

A la fin de cette période d’éducation, le chien déclaré peut commencer le dressage spécialisé.

S’occuper de l’éducation et du dressage d’un jeune chien constitue une tâche à part entière. Cela veut dire que pendant une demi-heure quotidienne, on ne fait rien d’autre.

Cette période d’éducation exige au moins une sortie quotidienne, même si cela s’avère difficile suivant le climat et les disponibilités de chacun. Il faut pouvoir s’y tenir.

Le plus important est la régularité des sorties. Il ne sert à rien de laisser le chien se morfondre dans son coin pendant 15 jours, et lui infliger un après-midi d’obéissance. L’effet en serait désastreux.

Il est fréquent qu’avec de jeunes chiens en cours de dressage, on constate qu’à partir d’un certain temps l’attention est moins soutenue. Chez le jeune chien, comme pour l’enfant, le temps de concentration est réduit.

Seule la répétition quotidienne des leçons permet d’allonger petit à petit la durée. Vous devrez être attentif à cette progression. On voit parfois des chiens qui décrochent en plein travail, et se mettent aux abonnés absents. Avant d’incriminer le chien, Il est préférable de se demander si la progression a été parfaitement respectée.

Last update was on: mai 9, 2019 9:02

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply