Le martinet noir

Les martinets sont prédestinés à une vie dans les airs: ce sont des prédateurs d’insectes à la silhouette aérodynamique, dotés de longes ailes en forme de faucille. En France nous n’avons qu’un représentant de cette famille d’oiseaux.

De couleur brun-noir, seule sa gorge est plus claire et – chez les jeunes – également le front. Sa courte queue est fourchue. Au vol les martinets sont souvent confondus avec les hirondelles. Le martinet a le ventre foncé, contrairement à nos hirondelles qui ont le dessous clair.

Le martinet est adapté à une vie dans les airs: il y chasse, dort et se reproduit. Les ailes sont longues, étroites et falciformes. Les pieds sont sous-développés. Sur le sol il ne peut que ramper, mais il peut bien grimper avec ses griffes acérées qui lui permettent de se tenir aux murs.

On ne peut pas les ignorer quand ils chassent en groupe les jours chauds autour des maisons en poussant des « sriii » stridents facilement imitable avec un appeau de chasse.

Campagne pour la protection des hirondelles et martinets

Malgré le fait que le martinet n’est pas directement apparenté aux hirondelles, il y a bien un air de ressemblance entre les deux groupes. C’est une adaptation à leur spécialisation dans la capture d’insectes volants. Ils sont tous menacés de la même manière. Le martinet noir se trouve en compagnie de l’hirondelle rustique et de l’hirondelle de fenêtre sur la liste rouge des oiseaux menacés. On estime notre population à 3.000-5.000 couples nicheurs, tendance en baisse!

Périls

Les causes de la régression de la population des martinets sont diverses. Les pertes dues aux intempéries ne sont pas le danger principal pour cette espèce. La diminution des sites de nidification due aux procédés modernes de construction a des conséquences plus importantes.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire